produitvert

Les dangers du jardin pour votre chien

dangers du jardin pour votre chien

Pour les propriétaires de chiens, posséder un jardin représente une aubaine. En effet, c’est l’endroit privilégié pour offrir plus de liberté et d’amusement à votre fidèle compagnon. Toutefois, le jardin renferme de nombreux dangers, à l’instar des plantes toxiques et des insectes venimeux. En tant que propriétaire, ces quelques règles de bon sens préservent votre chien des accidents graves.

L’absence de clôture et les animaux sauvages

La prudence est de mise lorsque vous laissez votre chien dans le jardin. Avant de lui donner accès à cet endroit, vous devez vous assurer que la clôture ne présente aucune faille et que les portails sont bien fermés. À cause d’un moment d’inattention lorsque vous sortez de la propriété, le chien peut en profiter pour sortir. Les races comme le husky fuguent souvent par rapport à d’autres races. Par ailleurs, lorsque le chien est dehors, il est livré à lui-même. Les risques d’accidents et de vol peuvent arriver. De plus, en oubliant de fermer la porte, vous pouvez laisser des animaux sauvages pénétrer dans la propriété.

Dans certaines zones, les animaux sauvages sont nombreux, à l’instar des rats, des blaireaux et des écureuils. Lorsqu’un animal sauvage pénètre dans votre jardin, l’altercation avec votre chien est inévitable. Dans ce cas, il est inutile de vous mettre en danger. Utiliser un objet pour faire peur à l’animal et l’inciter à fuir. En cas de blessure de votre chien, emmenez-le rapidement aux urgences. Ces animaux sauvages peuvent être porteurs de rages et de vers. Ainsi, la vaccination doit être à jour et le vermifuge pour chien doit être effectué régulièrement.

Les plantes toxiques présentes dans votre jardin

L’essence même du jardin repose sur la présence de nombreuses plantes. Toutefois, vous devez être au fait des plantes qui sont toxiques pour les chiens. Avant d’accueillir un chien, prenez le temps d’enlever ces plantes de votre jardin. Parmi les plus toxiques pour les canidés, il y a les digitales, le muguet, l’hortensia et le laurier rose. Les glaïeuls et les jonquilles font aussi partie de cette liste. Si par malheur votre chien ingère l’une de ces plantes, vous devez surveiller les signes cliniques dans un premier temps. S’il commence à faiblir et à vomir, emmenez-le directement chez un vétérinaire. À noter que prendre une photo de la plante concernée accélère la recherche de solution.

Outre les plantes toxiques, certains fruits et légumes sont aussi toxiques pour les chiens. Les plants de tomates, l’ail ou les oignons sont dangereux pour votre animal. À force de creuser la terre, votre chien peut ingérer une plante toxique. L’installation d’un bac à sable le détournera de cette manie. Ainsi, il pourra creuser autant qu’il veut.

Les outils de jardinage

En tant que passionné de jardinage, vous disposez des équipements complets pour vous adonner à votre passion. Pourtant, ces outils représentent un danger aussi bien pour les adultes que pour les animaux de compagnie. Parmi les consultations réalisées par les vétérinaires, les blessures causées par la cisaille ou le sécateur sont majoritaires. Lorsque vous jardinez, il est préférable de ranger les outils dans une boite. Après leur utilisation, le rangement doit être systématique. La construction d’un abri de jardin est aussi une excellente solution. Ainsi, vous pouvez y déposer les équipements volumineux et dangereux. Construire un abri de jardin requiert un budget conséquent. En attendant d’avoir les moyens, vous pouvez mettre les outils dans un coin du jardin et les recouvrir par une bâche.

Les produits d’entretien

L’utilisation des produits phytosanitaires est largement répandue. Ce terme regroupe tous les produits qui ont pour but de protéger les cultures. Il s’agit d’insecticides, d’anti-limaces, de désherbants, de raticides et de débroussaillants. Ces produits sont à l’origine de symptômes graves chez les chiots. Après quelques heures suivant l’ingestion du produit, l’animal commence à manifester des signes d’agressivité, de tremblements ou de convulsions. Au bout de trois semaines, il risque de faire une hémorragie interne. Pour préserver votre animal, il est nécessaire de garder les produits phytosanitaires dans une armoire fermée. Cette mesure concerne également les produits d’entretien de votre piscine, par exemple. Si vous utilisez des produits comme du désherbant, l’utilisation d’un répulsif pour chien est recommandée.

Les insectes

Selon la saison, une colonie d’insectes peut survoler et envahir votre jardin. Il s’agit généralement d’abeilles, de frelons, de guêpes et de chenilles processionnaires. En contact avec ces insectes, votre chien peut manifester des allergies sévères. En cas de piqures, le premier réflexe consiste à désinfecter la zone piquée. Dans le cas d’une abeille, vous pouvez enlever le dard s’il est visible. Dans le cas contraire, n’attendez pas pour l’emmener dans une clinique vétérinaire. Pour limiter l’invasion d’insectes dans votre jardin, il faut éviter le compostage en plein air. En présence d’une colonie d’insectes venimeux, vous pouvez vous adresser à la mairie ou contacter directement des professionnels pour vous en débarrasser.

Quitter la version mobile