Comment changer sa routine pour passer au shampoing solide ?

shampoing solide

Vous êtes habitué au shampoing liquide et vous hésitez à sauter le pas du shampoing solide ? Plus pratique, plus économique et aussi performant (si ce n’est plus efficace) que les shampoings liquides, le shampoing solide devient tendance – et pas sans raison. Découvrez dans notre article tous nos conseils pour changer votre routine pour des cheveux doux et brillants.

Nos conseils pour votre routine avec un shampoing solide

routine shampoing solideIl n’existe pas de saison particulière pour changer votre routine, si ce n’est que de préparer des substituts à vos produits actuels. Nous ne vous le cachons pas : vous ne pourrez éviter l’étape des cheveux gras abîmés constamment, ou au contraire, qui souffrent d’une grande sécheresse au début d’un lavage hebdomadaire avec un shampoing solide.

Il vous faut de la motivation ainsi que de la rigueur pour que le résultat se fasse sentir sur le court terme. Notre premier conseil est de ne pas craquer en revenant au shampoing liquide, faute de devoir recommander le processus depuis le début !

re étape : changer vos habitudes

Vous avez sans doute pour habitude de laver vos cheveux tous les 2 à 3 jours, si ce n’est tous les jours. Avec un shampoing solide, vous devez vous forcer à ne les laver que tous les 3 à 4 jours. En effet, le changement crée généralement une réaction en chaîne, avec des cheveux gras ou très secs. Ces derniers sont simplement en train de rejeter les produits toxiques qui, jusqu’alors, prenaient soin de masquer la réalité. Vous réalisez une véritable détox capillaire, avec 1 à 3 mois difficiles. L’important est de ne pas craquer et de continuer à les laver sur une période définie pour qu’ils s’habituent et que les produits responsables de cet excès ou carence en sébum s’en aillent complètement.

2nd étape : quand vos cheveux s’adaptent au changement

Lorsque vous commencez à sentir que vos cheveux reprennent de leur tonus, vous pouvez rajouter des huiles essentielles pour les fortifier sans les graisser, telles que l’huile de coco. Appliquez-la seulement sur les pointes pour ne pas graisser le cuir chevelu, 100% naturelle et écologique.  N’oubliez pas non plus les bienfaits de votre après-shampoing. Vous pouvez en retrouver des écologiques et naturels dans de nombreuses boutiques.

Dernière astuce : n’oubliez pas de toujours démêler vos cheveux à l’aide d’une brosse à poil de sanglier avant et après votre shampoing solide – celles en plastique risquent de vous en arracher plus que nécessaire ! Pour plus de conseils, n’hésitez pas à consulter à ce sujet l’article proposé sur leguidedupeigne.fr.

Le saviez-vous ?

Les cheveux gras ou secs sont le résultat d’un entretien avec des produits chimiques, qui agressent vos cheveux pour une illusion de propreté et de douceur. La présence de silicone qui entoure le cheveu ne le nourrit pas en profondeur et est responsable d’irritation du cuir chevelu comme d’un excès de sébum.

Il ne faut pas non plus oublier la présence de tensioactifs, qui font mousser le shampoing car des cheveux qui moussent sont forcément « propres ». Une idée reçue, car la mousse n’est pas indicateur de propreté mais d’agents actifs nettoyants très irritants pour votre peau. C’est en tout cas ce que nous confirme femmeactuelle.fr.

En plus d’adopter un format plus économique, le shampoing solide n’est constitué que de produits naturels, pour une démarche plus écologique. En d’autres termes, vous gagnez du temps en vous lavant moins souvent les cheveux dans la semaine pour un meilleur résultat !