10 idées pour réutiliser les épluchures d’agrumes

L’hiver est arrivé, et avec lui les agrumes : oranges, mandarines, pamplemousses, citrons… pour nous égayer de leurs couleurs, nous enivrer de leurs parfums, et, pourquoi pas, nous défendre des maladies saisonnières (beaucoup de gens recommandent un bon jus pour augmenter nos stocks de vitamine C !)

Mais les agrumes ne se limitent pas à leur pulpe et à la vitamine C !

Si jusqu’à aujourd’hui vous les épluchiez en jetant la pelure, sachez que cette partie que vous pensiez inutile peut être réutilisée de diverses manières que vous n’auriez jamais imaginées.

Voici 10 idées pour réutiliser, créer, expérimenter et surtout, recycler les écorces d’agrumes avec ingéniosité !

1 – Recyclage des pelures d’orange dans la cuisine

Lorsque vous pelez les agrumes, essayez autant que possible de séparer la partie blanche de la partie colorée.

Les écorces les plus épaisses peuvent être utilisées pour confectionner des friandises typiques de Noël : des écorces d’orange confites recouvertes de chocolat.

Sinon, mettez les épluchures sur une assiette ou un plateau et laissez-les sécher pendant quelques jours (près du poêle à bois ou d’un radiateur). Vous pouvez maintenant les conserver dans un bocal en verre, telles quelles, pour les utiliser par exemple lorsque vous faites une crème anglaise ou pour d’autres préparations dans lesquelles vous avez besoin de l’écorce entière (n’oubliez pas que si vous mettez l’écorce dans un liquide, en la réhydratant, elle revient presque à son état naturel).

Ou vous pouvez les mettre dans un mixeur et les hacher aussi finement que possible. La poudre obtenue peut être conservée dans de petits bocaux en verre, comme ceux des câpres ou des aliments pour bébés. Ce zeste râpé peut être utilisé à la volée pour les gâteaux, les pâtisseries courtes, les cocktails, les crèmes, mais aussi mélangé à du sucre pour obtenir un excellent sucre aromatisé.

2 – Réutiliser les écorces d’agrumes pour faire du limoncino ou de l’arancino

Il est très facile de réutiliser les écorces de citron ou d’orange pour faire un bon Limoncino ou Arancino. Il suffit de les ajouter à de l’alcool et de les laisser dans un bocal en verre pendant 3-4 jours. Faites bouillir de l’eau et dissolvez-y le sucre. Filtrez l’alcool (qui a maintenant extrait l’essence des écorces) à travers une passoire. Ajoutez l’eau sucrée, remuez, laissez refroidir et mettez en bouteille. Un excellent digestif pour nos déjeuners de vacances.

3 – Transformer les écorces de mandarine ou d’orange en bougies

Si nous voulons partager une activité scientifique et créative avec des amis ou des enfants en même temps, nous pouvons couper la peau de la mandarine le long de la circonférence, puis enlever la moitié supérieure de l’écorce sans la casser. Nous aurons alors une demi-petite peau vide et une demi-petite peau pleine de segments entiers. Au milieu des segments se trouve un faisceau de filaments blancs : la “mèche”, en fait. Retirez les clous de girofle sans briser les filaments blancs au centre. Dans la moitié sans mèche, découpez un trou décoratif, par exemple en forme d’étoile. Remplissez la moitié avec la mèche d’huile d’olive, de sorte que la mèche dépasse du niveau d’huile d’environ 5 mm. Allumez la mèche avec des allumettes ou un briquet. Lorsqu’elle s’allume, placez la seconde moitié de la mandarine sur notre bougie. Une activité scientifique de Noël belle et parfumée.

4 – Inventer des décorations parfumées avec des écorces d’agrumes

Il y a toujours un moyen de décorer gratuitement ce qui nous entoure, un paquet ou le sapin de Noël. C’est un passe-temps rapide, qui ne salit pas, qui ne demande pas beaucoup de préparation, il suffit d’avoir la prévoyance d’éplucher une mandarine pour qu’il ne reste pas de trop petits morceaux d’écorce. Avec un emporte-pièce, nous pouvons donner de nouvelles formes à nos pelures, qui peuvent ensuite être utilisées pour une guirlande à suspendre, pour décorer un cadeau, ou plus longtemps si nous voulons décorer le sapin de Noël. Et surtout, après avoir lavé l’écorce de fruit biologique, pourquoi ne pas l’ajouter à votre tisane de l’après-midi pour la parfumer et l’embellir ? Ou remplissez un beau bocal en verre avec des pelures séchées de différentes formes. Un pot-pourri de couleurs gaies, écologiques et parfumées.

5 – Créez des récipients spéciaux avec des écorces d’orange

Certaines personnes ont créé une ligne de vaisselle : assiettes, verres, couverts, plateaux fabriqués à partir de pelures d’orange. C’est le cas du jeune designer Ori Sonnenschein, qui a créé Solskin Peels. Les écorces d’orange sont manipulées pour obtenir la forme souhaitée et traitées de manière à ce qu’elles puissent conserver une certaine rigidité qui permet leur utilisation réelle. Le processus se termine par l’enrobage d’une matière organique appelée shellaq qui permet à l’objet de conserver sa forme pendant un certain temps. Chaque outil est clairement 100% biodégradable L’idée est certainement pratique et originale. Avec un peu d’expérience, la bonne passion et les compétences nécessaires, même chez vous, vous pouvez essayer de reproduire l’idée d’Ori Sonnenschein. Alors, profitez de vos agrumes ou de votre jus fraîchement pressé.

6 – Réutiliser les écorces d’agrumes pour fabriquer des parfums naturels

En séchant, les pelures libèrent des huiles essentielles qui parfument l’environnement pendant des jours et des semaines. Une fois séchées, elles peuvent être laissées dans des récipients ouverts ou dans des sacs perforés, et donner ainsi à nos chambres et à nos armoires un doux parfum d’agrumes.

7 – Costruire Bijoux con le bucce d’arancia

Donnons de l’originalité à ce que nous portons. Coupez les pelures en rectangles égaux et éventuellement un peu longs. Roulez les pelures et fermez-les avec un clou. Mettez le tout à sécher. Passez ensuite la peinture à l’eau protectrice pour fixer la forme. Laissez-le bien sécher. Ajoutez ensuite des perles de couleur. Et voici comment, en quelques étapes, nos pelures deviennent des boucles d’oreilles uniques. Laissez le choix des combinaisons à votre imagination !

8 – Réutiliser les pelures d’orange pour nourrir les oiseaux

Pour transformer un goûter avec les enfants en une expérience créative, on peut couper en deux une orange ou un pamplemousse de taille moyenne, la vider avec une cuillère en laissant la demi-peau intacte, et après avoir dégusté la pulpe que l’on a retirée, on perce près du bord dans les quatre directions avec une paille ou un bâton, on insère un petit tube ou un fil dans chaque trou et on les joint en haut pour pouvoir le suspendre. Remplissons-la de graines pour oiseaux et notre mangeoire écologique est prête à être accrochée. Bon travail !

9 – Transformer les écorces d’agrumes en produits cosmétiques

Pour un gommage efficace mais 100% naturel, essayez de frotter sur votre peau une pâte composée d’écorces de citron ou d’orange hachées, d’huile d’olive et de sucre. Vous serez surpris par le résultat. De même, certains remèdes naturels recommandent d’utiliser des écorces de citron pour aider à éclaircir les taches de vieillesse. Essayez-le pour y croire !

10 – Fabriquer des produits de nettoyage à partir d’écorces de citron

Les écorces de citron sont parfaites pour éliminer le calcaire des bouilloires, des bouchons d’évier et des becs de douche. Il suffit de les faire tremper pendant une heure dans un récipient contenant de l’eau bouillante et des écorces de citron hachées.

Nettoyer les surfaces grasses, nettoyer les cuisinières et les couverts, nettoyer le four, nettoyer et polir le cuivre et le laiton, nettoyer la cafetière et la théière, nettoyer l’évier, éloigner les insectes, parfumer l’environnement, ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses utilisations possibles des écorces de citron !

En bref, les possibilités sont infinies, nous n’en avons listé que quelques-unes pour vous donner quelques idées !

Et maintenant, je vous laisse avec un Post Scriptum : une petite mention d’un projet présenté à la seizième édition de la Chimie verte.

Le système a une ambition qui va au-delà de la simple réutilisation des épluchures jetées : la création de produits fabriqués selon des méthodes naturelles qui remplacent les procédés de fabrication traditionnels, souvent pétrochimiques. Les parties les moins attrayantes des agrumes les plus populaires au monde pourraient devenir des matériaux utiles pour la production de médicaments et de cosmétiques et pour fournir de l’énergie et du chauffage à nos maisons.